Max Daumin Max Daumin

🎄Jusqu'au 31/12 coffret 6 boites à 32,90€ au lieu de 37,50€ !🎄 🎄Commandez avant 11h, et recevez vos épices sous 2 jours ouvrés🎄

plantes
Du vin chaud à Noël, une tradition qui nous vient de loin !

Articles

Du vin chaud à Noël, une tradition qui nous vient de loin !

Le vin chaud est pleinement associé à la période de Noël. Le moment des fêtes venu, on apprécie de boire un petit vin chaud, entre amis, en famille. Il peut être pris en déambulant dans les marchés de Noël, à l’extérieur en terrasse ou tout simplement chez soi devant un bon feu de cheminée. Le vin chaud rassemble, réconforte et nous fait passer un agréable moment !

Partout en Europe, boire du vin chaud durant la période hivernale est devenu une véritable tradition au point d’en faire presque une institution. Pourtant, à l’origine, boire du vin chaud n’a rien de noble.

Retour en arrière il y a plus de 2000 ans : dès l’antiquité, les épices sont effectivement associées au vin. A l’époque romaine le conditum paradoxum était un mélange de vin et de miel ; à cela venait s’ajouter du poivre, du mastic (résine du pistachier, Pistacia lentiscuset nonle mastic du bâtiment J), du safran, du laurier et du nard (Nardostachys jatamansiplante dont on utilise son rhyzome odorant).

Les épices permettaient surtout de conserver ainsi le vin beaucoup plus longtemps et de masquer ainsi le goût oxydé du vin. Ce breuvage était plutôt consommé en fin de repas comme digestif. L’expansion romaine a ensuite popularisé les vins épicés à travers l’Europe. Les recettes d’hypocras au moyen-âge inspirés des vins romains ont apporté des notes plus sucrées ; et sont ajoutées également de la cannelle, du girofle et des agrumes.

Ce n’est que plus tard, en Europe du Nord qu’on commencera à chauffer le vin sucré. En effet, il donne l’impression de se réchauffer durant les journées froides. On trouve ainsi les premières traces de vin chauffé en Suède, appelé Glögg servi avec du raisin et des amandes. En Allemagne, en Alsace, en Suisse ou encore en Autriche, on lui donne le nom de Glühwein. Aujourd’hui, chaque pays dispose de sa propre recette : en Scandinavie, on ajoute au vin de la vodka, du rhum ou du cognac. Au Québec, on trouve du Caribou, un vin chaud additionné d’un alcool fort et des épices. Quelque soient toutes les variantes de vin chaud que l’on peut trouver aujourd’hui, il reste une chose que nous avons gardé : la tradition d’en boire à Noël !

Notre mélange d'épices pour vin chaud est composé de 4 épices et d’un agrume : la Cannelle de Ceylan par ses notes subtiles de roses et ses pointes citronnées et sucrées, la badiane pour sa saveur anisée et chaude, le gingembre pour ses notes citronnées et une pointe de clou de girofle pour ses touches poivrées, puissantes et caramélisées. Nous rajoutons des écorces moules de combava qui amène des notes intenses d’agrumes et de citronnelle. La Cannelle de Ceylan (Cinnamomum Zeylanicum), le combava (Citrus hystrix), le gingembre (Zingiber officinale) et le girofle (Syzygium aromaticum) proviennent de notre sélection directe de Madagascar. L’anis étoilé ou badiane (Illicium verum) quant à elle provient d’Inde.


Santé!
Max Daumin

En apprendre plus sur nos épices