Max Daumin Max Daumin

Pour raison de pause estivale, nous prenons les commandes mais nous les enverrons toutes à partir du 17 août.

plantes
Manger épicé quand on allaite

Articles

Manger épicé quand on allaite

La période d’allaitement est très importante pour le développement du nouveau-né. D’ailleurs l’Organisation Mondiale de la Santé recommande un allaitement exclusif durant les six premiers mois. Sur le plan régime alimentaire de la maman, il existe certains aliments ou condiments qui peuvent booster la production de lait maternel. De nombreuses personnes se demandent si manger épicé peut avoir des inconvénients à l’allaitement. Cette question revient si souvent que nous allons satisfaire votre soif de savoir.

 

Les épices favorables l’allaitement

L’ail est un condiment facile à utiliser. Vous pouvez en trouver chez votre marchand habituel. Il peut être en gousse ou en poudre. L’ail se mélange parfaitement avec plusieurs types d’aliments comme la viande, le poisson ou les légumes. Vous pouvez même utiliser de l’ail en gousse pour rehausser le goût de vos sauces vinaigrettes pour les salades. En ce qui concerne la lactation, l’ail est naturellement composé d’une substance galactogène. Cette dernière favorise la production de lait maternel lors de l’allaitement.  N’hésitez pas à ajouter de l’ail à vos préparations culinaires. De plus, selon certaines études, le goût de l’ail dans le lait maternel inciterait les nourrissons à téter plus longtemps. 

 

Pour donner une saveur exotique à vos desserts, vous pouvez y ajouter de la poudre de cannelle. Cette épice est aussi conseillée pour la production de lait maternel. En plus de stimuler la production de lait, la cannelle lui donne une excellente saveur. Un mélange de cannelle et de miel ne peut être que bénéfique pour votre nouveau-né. La poudre de cannelle possède aussi des vertus antifatigues, ce qui pourrait aider la jeune maman à surmonter le stress de l’allaitement.

 

Il existe également d’autres épices qui stimulent la production de lait comme la graine de fenouil ou le cumin. Ces épices sont utilisées depuis l’Antiquité par les jeunes mamans. Une petite dose journalière est nécessaire pour avoir un effet positif. N’hésitez surtout pas à les incorporer à vos plats. Vous pouvez aussi les prendre en infusion après chaque repas. Il est bon de noter également que le cumin est un très bon condiment pour améliorer les troubles digestifs.

 

Allaitement : Les épices déconseillées

Ce que vous devez éviter, c’est la consommation des épices fortes comme le piment, le paprika ou encore le curcuma. Ces derniers ont tendance à rendre la digestion un peu difficile. Cela pourrait affecter votre enfant. Le plus important, c’est que vous optez pour une alimentation saine et équilibrée.

Dans la plupart des cas, manger épicé est sans danger au cours de l’allaitement. Plusieurs pays dont la nourriture est généralement épicée comme en Inde ou en Amérique Latine. Les jeunes mamans ne changent pas pour autant leur mode d’alimentation durant l’allaitement. Ce choix n’a aucun effet néfaste ni sur la mère ni sur l’enfant. Il est également préférable d’habituer votre enfant à la diversification alimentaire, dès son plus jeune âge.